Oeuvres
Présentation
Actualités
Multiples
Catalogues
  • Golden Snake #5
  • Untitled, 2013
  • Clouds, 2015
  • Double Je, 2016
  • I Have a Dream, 2013
  • Cube, 2016
  • Cube, 2013
  • Variations, 2015
  • In Situ, Galerie Alain Gutharc, 2016
  • In Situ, Galerie Alain Gutharc, 2016.

Mathias Kiss mène une réflexion sur les codes passés et futurs de l’habitat employant un savoir-faire artisanal dans l’expérimentation contemporaine. Il brouille les pistes pour créer des passerelles culturelles et sociales entre arts décoratifs et art contemporain, confrontant ouvriers et artistes, apportant des oeuvres difficilement classables. Il commence en 1987 par un apprentissage de peintre vitrier, qui le conduira chez les compagnons, où 15 ans de chantiers sur les monuments historiques le nourriront artistiquement au point d'en devenir sa matière. Il consacre ses premiers travaux à la réalisation de plafonds et panoramiques peints. En 2002, il crée, en s'associant à Olivier Piel, son atelier studio Attilalou, qui devient un lieu de recherches à travers chantiers, installations, scénographies et performances. En 2006, il réalise l'installation « Banquise », un travail sur l'absence d'angle droit, en réaction aux règles et diktats imposés à ses débuts. En 2008, il applique cette réflexion à des classiques de nos intérieurs, miroir/tapis/banquette deviennent « Sans 90 degrés », des objets-sculpture prototypes et des « Miroirs Froissés » faits de ses mains. En 2012, il réalise une installation visuelle et sonore en collaboration avec le groupe de musique AIR à l'occasion de la biennale d'art contemporain de Belleville. Le petit miroir obtiendra le Design Awards Wallpaper en 2013 et le magazine Wallpaper sélectionnera l'installation « Blue Portor » pour son exposition Hand-Made de Milan. En juin de la même année, il expose à Design/Basel son travail « Sans 90 dégrés ». Les séries « 90°Golden Snake » le réconcilient avec un classicisme qu'il libère et lui font approfondir son travail sur la déformation de matériaux rigides. En 2013, il présente dans le parcours off de la FIAC une installation, LaKissRoom, chambre introspective durant 1000 nuits. En 2014, il expose au musée des Beaux-Arts de Lille Mercure, une installation réalisée dans le cadre de l'exposition Open Museum du groupe AIR. En 2015, invité par la commissaire d’exposition Laure Flammarion, il participe à l’exposition collective « Disparition ».




Commander un catalogue où un multiple











Sélection presse


Expositions

Artistes

Publications

Contact

Tel: 0147003210 - Fax: 0140217274
Rejoignez nous sur Facebook
Ecrivez-nous à l'aide du formulaire





Adresse